Covid-19 et virus de l'hiver: n'oubliez pas les gestes barrières

Article

Rhume, bronchite, gastro, angine bronchiolite sévissent déjà très fort chez les petits.
La grippe fait son apparition cette année plus tôt que d’habitude.
Or, les gestes barrières sont efficaces pour limiter la transmission de nombreuses maladies. Ils doivent être intégrés dans nos vies de façon durable et permettent, facilement, de protéger notre entourage.
Ensemble, restons mobilisés.

Le port du masque demeure fortement recommandé dans les lieux clos et de promiscuité, et dans les grands rassemblements, pour les personnes fragiles, du fait de leur âge ou de leurs pathologies.

Le contexte de reprise épidémique nécessite une vigilance particulière de la part de tous.

Le port du masque est l’une des mesures individuelles les plus efficaces pour limiter le risque de transmission du COVID-19. La vigilance individuelle et collective reste essentielle pour se protéger du virus.

Dans un contexte de forte circulation du virus et afin de protéger les personnes fragiles, il est dès lors essentiel d’avoir le réflexe de porter un masque dans les situations suivantes :

  • dans les lieux clos mal aérés et/ou ventilés, notamment dans les transports collectifs (train, autobus, avion, métro, etc.) ;
  • dans les lieux de promiscuité importante y compris en extérieur ;
  • en présence de personnes âgées, immunodéprimées, malades chroniques et fragiles;
  • en cas de symptômes ;
  • jusqu’à 7 jours en cas de statut de contact à risque ou en sortie d’isolement ;
  • dans les établissements sanitaires et médico-sociaux ;
  • pour les personnes immunodéprimées, en capacité de le porter et après consultation médicale, le port du masque FFP2 est également possible.

Ces gestes peu coûteux individuellement ont un impact très important sur la collectivité. Soyons tous responsables !

Le port du masque demeure fortement recommandé dans les lieux clos et de p

Une campagne pour rappeler l’importance de la vaccination et des gestes barrières

Un spot TV « le ring » est actuellement diffusé sur les chaines nationales.

En complément l’ARS Corse lance une campagne pour rappeler au public que le port du masque peut éviter aux plus fragiles de développer une forme grave et être hospitalisé. Ce geste simple est très efficace et peut sauver des vies.

Nous vous invitons à télécharger gratuitement l'affiche, les visuels réseaux sociaux  et la vidéo ci-dessous et à les relayer largement sur l’ensemble de vos supports ( sites internet, réseaux sociaux, panneaux et écrans d’affichage, lieux d’accueil …).

Pour télécharger la vidéo, clic droit et "enregistrer sous"

 

Pourquoi porter un masque

S’ils sont correctement utilisés, les masques empêchent la projection de particules virales dans l’air, comme un bouclier. Si une personne est malade, y compris si elle n’a pas de symptômes, le masque bloquera la projection de postillons lorsqu’elle parle, qu’elle éternue ou qu’elle tousse.

Le masque offre également une protection pour la personne qui le porte, en agissant comme une barrière mécanique contre les projections virales.

Comment porter le masque

Après s’être lavé les mains, on place le masque sur le visage.   

Le masque doit couvrir parfaitement le nez, la bouche et le menton, et ce quel que soit le masque.

Il est important de :

  • ne pas toucher et déplacer le masque ;
  • de ne pas l'abaisser sous le nez ou le menton (le nez et la bouche doivent être couverts).

Le masque jetable doit être changé toutes les 4 heures ou dès qu’il est mouillé. Après utilisation, il doit être jeté dans une poubelle couverte, puis les mains doivent de nouveau être lavées.

Les conditions d'entretien des masques lavables doivent être respectées (lavage à 60° au moins 30 minutes).