Covid-19 : tout comprendre sur les tests

Communiqué de presse
Covid-19 : tout comprendre sur les tests :
quels types de tests ? Le bon usage ? Quand réaliser un test ? Quel comportement adopter ?

On fait le point
Corps de texte

Quels tests sont proposés pour identifier la COVID-19 ?

Il existe à ce jour deux types de tests pour la Covid-19.

  • Le test de diagnostic direct :

Le test virologique (RT-PCR), effectué par prélèvement nasopharyngé, détecte  la présence du virus SARS-Cov-2 dans l’organisme et permet de déterminer si une personne est porteuse du virus au moment du test. Il permet un diagnostic lors de la phase aigüe de la COVID-19 s’il est réalisé en temps utiles, soit 2 à 3 jours avant et au maximum 7 jours après le début des symptômes. C’est le seul test fiable et recommandé pour le dépistage. L’analyse du prélèvement ne peut être réalisée qu'en laboratoire. Le prélèvement ne peut être effectué que par un professionnel de santé formé. Le résultat est disponible dans les 24-48 heures qui suivent voir à 3 jours en fonction des priorités.

  • La sérologie : une mesure de l’immunité, et non un test de diagnostic direct.

Le test sérologique, qui s’effectue par prise de sang en laboratoire, recherche la présence d’anticorps spécifiques à la COVID-19 et indique si la personne a été en contact avec le virus. Il permet uniquement de savoir si le patient a déjà rencontré le virus et fabriqué des anticorps. Un résultat positif au test sérologique traduit une infection récente ou plus ancienne et ne permet pas de diagnostiquer la maladie.

Si vous vous êtes mis en situation de prise de risque sans respecter les mesures barrières (évènement festif, regroupement…) seul le test RT-PCR permet le dépistage.

Le test rapide d’orientation diagnostique (TROD), réalisable par tout professionnel de santé (médecins, pharmaciens, sages-femmes, infirmier(e)s …) E peut être effectué chez un patient souhaitant simplement connaître son statut immunologique vis-à-vis de la Covid-19. Il ne permet pas de poser un diagnostic de la COVID-19, et amène uniquement une orientation diagnostique. Quel que soit le résultat du TROD, un examen complémentaire auprès d’un laboratoire est nécessaire car Il ne se  substitue pas  au diagnostic réalisé au moyen d’un examen de biologie médicale. A noter  également  qu’il n’est pas pris en charge par l’assurance maladie.

Les tests sérologiques doivent être réalisés à partir d’une semaine après l’apparition des symptômes.

Si je suis malade (fièvre, toux), dois-je faire un  test RT-PCR?

Oui. Rapidement. Les personnes symptomatiques sont prioritaires car elles sont les plus contagieuses. Les prioriser permet le contact tracing, c’est-à-dire la recherche des personnes contact à risque.

Sont considérées comme personnes contact à risque les personnes ayant partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou ayant eu un contact direct avec lui, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades) et en l’absence de toute mesure de protection efficaces pendant la durée du contact (ex. hygiaphone, vitre, port de masque).

Si vous présentez des symptômes évocateurs de la Covid-19, il vous est conseillé de vous isoler, de contacter votre médecin traitant par téléphone qui vous guidera dans votre prise en charge ou de faire le 116117 pour être orienté vers un médecin. Pour effectuer votre prélèvement RT-PCR, vous pouvez prendre rendez-vous auprès d’un laboratoire de biologie médicale mais également auprès d’une infirmière diplômée d’état formée.

Comment faire mon test RT-PCR ?

Il ne faut en aucun cas se rendre directement au laboratoire de biologie médicale car il existe un risque important de transmission de la COVID-19 vers d’autres personnes, notamment les plus fragiles. Vous pouvez effectuer un pré-enregistrement par Internet, ou prendre rendez-vous sur l’application choisie par le laboratoire, sur des créneaux horaires aménagés spécifiques COVID. Dans tous les cas, vous devez rester à domicile, sauf pour venir sur le site effectuant le test RT-PCR muni d’un masque.

Un de mes proches avec qui je vis (conjoint, compagnon, enfant) a une infection à la COVID-19 avec un test positif :

Vous êtes ce que l’on appelle une « personne contact » et vous devrez rester en « quatorzaine préventive ». Après entretien avec votre médecin traitant, les services de l’Assurance Maladie et/ou de l’ARS, vous devez réaliser, le plus tôt possible, un test RT-PCR.

Un rendez-vous prioritaire pourra vous être donné par un laboratoire de biologie médicale sur des plages horaires réservées.

Les professionnels de santé constituent également une priorité :

Les employeurs hospitaliers et les cliniques ont mis en place des organisations au sein des établissements pour tester les personnels et les patients pour lesquels le test est indiqué. 

Pour les établissements médico-sociaux, des prélèvements peuvent être organisés sur place dans un cadre adapté et sécure, et les échantillons transmis au laboratoire partenaire de l’établissement. 

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) et les professionnels de santé libéraux peuvent obtenir la liste des IDEL formées auprès du CDOI et de l'URPS IDEL pour pouvoir effectuer un test à proximité de leur lieu d’exercice ou prendre un rendez-vous dans le laboratoire le plus proche.

Les professionnels de santé libéraux peuvent également mobiliser les IDEL et les laboratoires de proximité. La liste des infirmières libérales formées leur est communicable par le conseil de l’ordre infirmier et l’URPS.

À noter : en fonction des besoins locaux, certains laboratoires peuvent avoir une adresse électronique spécifique pour les professionnels de santé libéraux, pour les établissements médico-sociaux, pour les autres professionnels prioritaires, ainsi que pour l’Ars et les CPAM (afin de définir les personnes-contact prioritaires)qu'il communique à ses partenaires libéraux et conventionnels susceptibles de bénéficier des plages horaires réservées.

Par ailleurs, plusieurs laboratoires ont affecté chacun de leurs sites à des publics ciblés. Ces sites ne sont donc plus accessibles librement au grand public, il est donc inutile de s’y présenter sans rendez-vous.

Je n’ai pas de symptôme, je ne suis pas une « personne-contact » mais je veux tout de même me faire tester ?

Toutes les personnes, qui ne présentent pas de symptôme, qui ne sont pas considérées comme étant personne-contact, et qui n’ont pas été en situation de prise de risque, peuvent toutefois se faire tester en prenant rendez-vous auprès d’un laboratoire de biologie médicale. Mais il faut comprendre et accepter  que le délai de rendez-vous proposé soit plus long par rapport aux publics prioritaires. 

Quel comportement adopter face à la Covid-19 ?

Le test n'est en aucun cas un passeport pour s’exonérer des mesures barrières.

Si vous avez participé à un évènement festif, un rassemblement, si vous attendez les résultats et que vous devez vous isoler et si vous ne pouvez pas organiser cet isolement, protéger votre entourage familial et professionnel en appliquant scrupuleusement les gestes barrières.

La règles des 3 M : Mains (toujours propres), Mètre (au travail, pendant mes loisirs je respecte une distance minimale d’1 mètre), Masque (je porte un masque dans les lieux clos, au bureau, aux abords des établissements scolaires, lors de rassemblements… pour protéger les autres et me protéger).