Covid-19 : tout savoir sur les auto tests

Article
Visuel

Un autotest COVID est un test antigénique dont le prélèvement et la lecture du résultat peuvent être réalisés seul, d’après les indications fournies par un professionnel et après lecture des conditions d’utilisation et du « guide d’utilisation » fournis lors de l’achat. Ils sont en vente libre en pharmacie à partir du 12 avril.

Corps de texte

Le mode de prélèvement autorisé aujourd’hui est l’auto-prélèvement nasal, qui est moins profond que le prélèvement nasopharyngé pratiqué pour les tests PCR et antigéniques classiques. Le résultat est déterminé en quinze à vingt minutes, selon la notice du fabricant.

Les autotests sont des tests antigéniques. Ce sont donc les mêmes types de tests que ceux actuellement réalisés en pharmacie. La différence réside non pas dans la méthode d’analyse du prélèvement, mais bien dans la manière de réaliser le prélèvement. En effet, en pharmacie, le prélèvement nasopharyngé est réalisé par un professionnel de santé, tandis que dans le cadre d’un autotest, le prélèvement nasal, moins profond, est réalisé par l’usager.

Qui peut utiliser un autotest ?

Selon l’avis de la Haute Autorité de Santé du 15 mars 2021, l’utilisation des autotests est autorisée pour les personnes asymptomatiques de plus de 15 ans, dans le cadre de campagnes de dépistage itératif à large échelle, à l’image des campagnes de tests par prélèvements salivaires réalisées dans les écoles, ainsi que dans le cadre privé pour les particuliers (se faire tester avant des réunions de famille par exemple, mais sans abandonner les gestes barrières), là aussi de manière itérative.

Il est à souligner que, en cas de doute ou de contact à risque, l’autotest est formellement contre-indiqué : il faut alors recourir à un test PCR ou un test antigénique sur prélèvement nasopharyngé effectué par un professionnel (en laboratoire, ou en pharmacie par exemple).

EN SAVOIR PLUS SUR LES AUTO -TESTS