Covid19 : prolongation de l’obligation de test avant l’arrivée en Corse, télechargez la declaration sur l'honneur

Article
Visuel
Le gouvernement a décidé de prolonger le dispositif spécifique pour les voyages à destination de la Corse. Initialement prévu jusqu’au vendredi 8 janvier inclus, ce dispositif sanitaire sera prolongé pour un mois.
Retrouvez dans cette rubrique toutes les informations.
Corps de texte

Covid19 – prolongation de l’obligation de test avant l’arrivée en Corse

Pour voyager vers la Corse, la réalisation d’un test RT-PCR ou antigénique moins de 72h avant le départ est obligatoire depuis le 19 décembre. A la demande du Préfet de Corse et de la Directrice générale de l’ARS de Corse, ce dispositif sanitaire, initialement prévu jusqu’au vendredi 8 janvier inclus, sera prolongé par le gouvernement pour la durée d’un mois.  Cette décision sera confirmée par décret dans les prochaines heures.

Les futurs voyageurs sont invités à prendre sans délai leurs dispositions pour présenter la preuve de leur test aux forces de l’ordre dès samedi. Les contrevenants se verront notifier une amende de 135 euros.

Pourquoi prolonger cette mesure ?

Après trois semaines d’application, les contrôles ont en effet montré que cette mesure était bien acceptée par la population de l’île et les voyageurs : 98,8 % des 58 000 passagers contrôlés entre le 19 décembre et le 4 janvier avaient satisfait à l’obligation de test.

Compte-tenu de la situation épidémique contenue dans l’île à ce jour (le taux d’incidence observé au 7 janvier est de 64/100 000 habitants en Corse contre 144,1/100 000 habitants pour la moyenne nationale), la prolongation de cette mesure a pour objectif de réduire le risque de regain épidémique.

Rappel : quelles sont les obligations à remplir ?

L’obligation de test comprend deux volets complémentaires :
•    l’obligation de remplir une déclaration sur l’honneur à fournir à l’embarquement
•    et la nécessité de disposer de la preuve du test qui doit être présentée à l’arrivée en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

La preuve de la réalisation du test RT-PCR ou antigénique devra être conservée durant tout le séjour en Corse. Elle est susceptible d’être demandée, par les forces de l’ordre, aux passagers rentrant sur le continent à la fin de leur séjour sur l’île.

 

Les passagers à destination de la Corse devront avoir réalisé un test RT-PCR ou antigénique 72h avant le départ.

Où faire un test prêt de chez moi ?

Les passagers devront présenter une déclaration sur l’honneur à la compagnie de transport confirmant avoir rempli l’obligation de test. Dans ce document, le passager devra aussi certifier, comme la réglementation l’exige déjà, ne pas présenter de symptôme d'infection au covid-19, ne pas être un cas confirmé de covid-19, et ne pas avoir connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé dans les quatorze jours précédant le voyage.

Cette déclaration sur l’honneur sera exigée lors de l’embarquement par la compagnie de transport.

Téléchargez la déclaration sur l'honneur

Rappel : quelle différence entre un test RT-PCR et antigénique ?

Les tests RT-PCR permettent de déterminer si une personne est porteuse du virus au moment du test grâce à un prélèvement par voie nasale. Le résultat est en général disponible dans les 24 heures qui suivent. Ils sont majoritairement réalisés en laboratoire.

Les tests antigéniques sont des tests rapides grâce à un prélèvement par voie nasale. Il détecte la présence du virus ou de fragments du covid-19. Le résultat est disponible entre 15 à 30 minutes. Il peut être notamment réalisé par un médecin, un pharmacien ou encore un infirmier.

Les lieux de dépistage sont disponibles sur https://sante.fr.

Qui est concerné ?

Tout passager de plus de 11 ans qu’il voyage par voie aérienne ou maritime.

Contrôles et sanctions :

La compagnie de transport aura la responsabilité de vérifier que le passager a bien rempli sa déclaration sur l’honneur.

Des contrôles des forces de l’ordre seront effectués dans tous les aéroports et ports à l’arrivée en Corse comme au départ de l’île pour s’assurer du respect de cette obligation.

Lors de ces contrôles, les voyageurs devront prouver avoir réalisé le test avant l’arrivée en Corse. Ils devront donc conserver tout au long de leur séjour l’attestation du prélèvement fourni par le laboratoire, le pharmacien ou le professionnel de santé avant leur arrivée sur l’île.

Les contrevenants s’exposent notamment à une amende de 135 euros, majorée en cas de récidive.

Aller plus loin