Des mesures concrètes mises en place pour garantir la sécurité des soins au Centre Hospitalier de Bastia

Communiqué de presse

Depuis plusieurs semaines, un travail collectif est mené entre l’ARS de Corse et tous les acteurs du système de santé. Ce travail de concertation a permis la mise en place de mesures de sécurisation de l’organisation de l’offre de soin pour la période estivale, permettant de juguler les flux des urgences et fluidifier certaines filières prioritaires.

Garantir la sécurité des soins et les conditions d’exercice des équipes hospitalières, une préoccupation constante de la direction de l’établissement

  • Une organisation renforcée du pôle Urgences Soins critiques a été coordonnée avec la mise en place de lignes de gardes et/ou d’astreintes supplémentaires en journée comme en nuit profonde.

Des ressources humaines supplémentaires viennent en renfort des équipes médicales et soignantes

  • Une organisation au SAMU/SMUR a également été renforcée avec la mise en place d’une ligne dédiée pour les EVASAN (médecin et infirmiers), d’une régulation de la permanence des soins ambulatoires, y compris en nuit profonde et un appui des assistants de régulation médicale sur la période estivale.
  • Pour éviter de nouvelles tensions sur les ressources humaines médicales et paramédicales, la direction du CHB a tout mis en œuvre pour offrir une lisibilité en terme de plannings : les plannings de garde sur l’ensemble des lignes sont consolidées aujourd’hui à hauteur de 95%, en tenant compte des lignes supplémentaires.

Cet été, les plannings hospitaliers répondent à une meilleure complétude que les années précédentes.

La direction du CHB exprime également sa volonté de garantir l’offre de soins en évitant la fermeture de lits d’hospitalisation, et notamment en préservant les congés des personnels.

Le 116 117 : la régulation médicale libérale, pivot du système de santé pour préserver les urgences

Préservez le service des urgences pour les vraies urgences : L’Ars de Corse rappelle que les urgences doivent être réservées pour les vraies urgences et incite la population insulaire et touristique à appeler en priorité son médecin traitant et/ou le 116117.

L’appel au médecin traitant doit être le 1er réflexe.

Aux heures d’ouverture des cabinets médicaux, votre médecin traitant est l’interlocuteur à toujours privilégier. C’est lui qui vous connait le mieux d’un point de vue médical. Il connait vos antécédents, vos traitements, vos allergies… Il peut donc vous soigner et vous donner rapidement les meilleurs conseils.

Votre médecin n’est pas joignable ? appelez le 116 117 avant de vous rendre aux urgences

Les services d’urgences sauvent des vies chaque jour, soulagent de fortes douleurs, soignent des blessures graves et pratiquent des gestes d’experts. Les professionnels qui y travaillent doivent se concentrer sur les patients en réel état d’urgence pour lesquels une réponse immédiate est vitale.

En cas de saturation des Urgences, nous n’aurons pas d’autre solution que de prendre la mesure de restriction de l'accès des urgences de nuit, et la systématisation de la régulation par le 15 préalablement à l’entrée aux urgences

Aller plus loin

Documents à télécharger