Diminuer les risques de bronchiolite

Actualité
Epidémie de bronchiolite
© Adobe Stock

La bronchiolite, qui sévit en automne et en hiver par épidémie, est de retour. Cette maladie virale très contagieuse peut cependant être éviter en appliquant les gestes barrières.

La bronchiolite est une infection respiratoire atteignant les bronchioles (petites bronches). Elle est fréquente chez les enfants de moins de 2 ans (30%). 

Elle est due le plus souvent au Virus Respiratoire Syncytial (VRS). Le virus provoque une inflammation des parois des bronchioles (les plus petites bronches) et une augmentation des sécrétions, responsables d’un phénomène d’obstruction.

  • Les adultes et les grands enfants porteurs du virus, n’ont habituellement aucun signe ou qu'un simple rhume. Ainsi, beaucoup de personnes transportent le virus et sont contagieuses sans le savoir.
  • Le virus, présent dans la salive et les sécrétions du nez, est transmis de personne à personne, par la salive, la toux, les éternuements, les postillons etc. ou un contact, comme un baiser.
  • Le virus peut rester sur les mains et les objets (comme sur les jouets, les tétines, les “doudous”).

  • La bronchiolite débute par un simple rhume (nez bouché ou qui coule) et l’enfant tousse un peu. Puis, la toux est plus fréquente, la respiration peut devenir sifflante.
  •  Dans la majorité des cas, la bronchiolite guérit spontanément au bout de 5 à 10 jours mais la toux peut persister pendant 2 à 4 semaines.

Si l'enfant est gêné pour respirer ou s’il a des difficultés pour manger ou téter, il faut consulter rapidement son médecin. 

Il est préférable de se rendre rapidement aux urgences si l’enfant se trouve dans un des cas suivants : 

  • Il est âgé de moins de six semaines.
  • Il s’agit d’un ancien prématuré âgé de moins de trois mois.
  • Il a déjà une maladie respiratoire ou cardiaque identifiée.
  • Il boit moins de la moitié de ses biberons à trois repas consécutifs.   Il vomit systématiquement.
  • Il dort en permanence, ou au contraire, pleure de manière inhabituelle et ne peut s’endormir.

L’hospitalisation est très rarement nécessaire.

Pour prévenir et limiter la propagation du virus de la bronchiolite au sein de votre famille et de la collectivité, adoptez les "gestes barrières" : plus vous les respectez, mieux c’est !

  • Se laver les mains pendant 30 secondes, avec de l’eau et du savon avant et après un change, au moment des repas, des câlins, en rentrant à la maison … (utilisez une solution hydro alcoolique s’il n’est pas possible de se laver les mains avec du savon). 

Lavez également les mains de votre bébé et apprenez à vos enfants plus grands à le faire correctement. Le lavage des mains doit devenir un réflexe pour toute la famille.

  • Limitez les visites et n’emmenez pas votre enfant dans des endroits publics confinés (transports en commun, centres commerciaux, restaurants, etc.) où il risquerait d’être en contact avec des personnes enrhumées.

Limitez les visites à la sortie de maternité au cercle des adultes très proches et non malades et évitez que votre nourrisson de moins de 3 mois entre en contact avec de jeunes enfants. Lors des visites, évitez que votre nourrisson passe de bras en bras.

En période d’épidémie n’embrassez pas votre enfant sur le visage et dissuadez-en ses frères et sœurs, surtout s'ils fréquentent une collectivité (crèche, école...).

Bien sûr, n'échangez pas les biberons, sucettes et couverts au sein de votre famille ;

  • Aérer la pièce où il dort au moins 10 minutes par jour pour diminuer la concentration en microbes.
  • Lavez régulièrement jouets et “doudous”.
  • N'exposez pas votre enfant à un environnement enfumé (tabagisme passif).

Parents enrhumés : attention !

Parents, grand parents, nounous … Si vous êtes enrhumés et que vous devez vous occupez d’un nourrisson, n’oubliez pas :

  • D’utiliser des mouchoirs jetables et jetez-les aussitôt après utilisation dans une poubelle fermée ;
  • De toussez et éternuez dans votre coude.
  • De porter un masque jetable, surtout au moment des soins au bébé  

Si les frères et sœurs ont des symptômes d'infection virales, maintenez-les à distance du nourrisson.