Les visières de protection : quelle efficacité ?

Article
Visuel
L’achat et la fabrication de visières de protection augmentent fortement avec l'épidémie de coronavirus. Sont-elles efficaces pour se protéger du virus ? les visières sont-elles homologuées ? Quelle efficacité par rapport aux masques respiratoires ?
Corps de texte

Une visière de protection homologuée ?

Nous vous informons que  certains metteurs sur le marché de visières de protection pour soignants (notamment en Corse) ont initié une démarche d’homologation, non encore aboutie, selon l’instruction interministérielle du 23/04/2020 : (https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/home/2020_63.pdf )

Ils ne peuvent pas aujourd’hui garantir leur efficacité dans la protection des soignants contre la COVID-19.

Afin de garantir que les équipements concernés font l'objet d'une évaluation de la conformité, la demande d'examen UE de type au titre de la législation d'harmonisation européenne applicable  doit être déposée auprès d'un organisme notifié au titre  du règlement UE 2016/425 au plus tard à la date de la première mise sur le marché des équipements concernés, qu'il s'agisse d'une importation ou d'une fabrication sur le territoire national ou dans un autre Etat membre de l'union européenne.

Nous vous informerons dès que cette certification sera obtenue, afin que vous ayez connaissance des tailles/matériau et spécificités des visières conformes pour protéger les soignants.

Quelle efficacité par rapport aux masques respiratoires ?

il est important de rappeler que l’usage des visières (et des lunettes marquées CE), contrairement à ce qui a pu être affirmé, n’ont aucune efficacité de protection respiratoire, et n’en auront toujours aucune après certification. Seul le masque chirurgical ou FFP2 a cette efficacité.

Les lunettes et visières ne permettent pas de protéger des particules restant en suspension et n'ont pas l'efficacité des masques de protection respiratoire :  elles n'ont pour utilité que de protéger les yeux, qui sont effectivement l'un des points d'entrée du virus; elles ne peuvent donc pas remplacer l'usage des masques filtrants protégeant e nez et la bouche.

Pour plus d'informations,  le site de la DGE  fait le point réglementaire et en approvisionnement sur les sur-blouses, gels et visières .

Aller plus loin