Ensemble pour une île de santé

Pollution atmosphérique- début 8 juin 2019

Actualité
Actualité
Date de publication
Visuel
cartographie pollution particules fines
7 juin - Un flux de Sud va toucher la Corse dans les prochaines heures entrainant un apport de particules en suspension provenant du Sahara. Les conditions météorologiques n’étant pas favorables à une bonne dispersion, ces particules vont rester présentes dans l’atmosphère à minima 72h.
Corps de texte

Polluant : particules en suspension PM10

Date et heure du déclenchement de l’épisode : 08/06/2019 00h00

Département(s) concerné(s) : Corse du Sud et Haute Corse

Même si ces poussières sahariennes sont d’origine naturelle elles présentent un risque pour la santé notamment pour les personnes sensibles et vulnérables, il est donc conseillé de respecter les recommandations sanitaires ci desssous.

 

POPULATIONS CIBLES

MESSAGE SANITAIRE

Populations vulnérables :

Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.

 

Populations sensibles :

Personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

Dans tous les cas :

- en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d'un professionnel de santé ; - privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d'effort ; - prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

En cas d'épisode de pollution aux polluants PM10, NO2, SO2 :

- évitez les zones à fort trafic routier, aux périodes de pointe ; - privilégiez les activités modérées.

En cas d'épisode de pollution à l'O3 :

- évitez les sorties durant l'après-midi lorsque l'ensoleillement est maximum ; - évitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ; celles peu intens

Population générale

 

Dans tous les cas :

- en cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès d'un professionnel de santé. ; - privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d'effort.

En cas d'épisodes de pollution aux polluants PM10, NO2, SO2 :

- réduisez, voire reportez, les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions).

En cas d'épisode de pollution à l'O3 :

- les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) à l'intérieur peuvent être maintenues.

 

Pour l’ensemble de la population :

  • Limiter l’usage des véhicules à moteur thermique ;
  • Privilégier, pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche, vélo, … ;
  • Différer si possible les déplacements internes aux agglomérations ;
  • Pratiquer si possible du co-voiturage ou emprunter les réseaux de transport en commun ;
  • Réduire sa vitesse de 20 km/h hors agglomération ;
  • Limiter les travaux nécessitant l’emploi de solvants organiques ou de matières à base de solvants ;
  • Eviter d’allumer des feux d’agréments ou barbecue.

Pour les émetteurs industriels :

  • stabiliser et réduire les émissions à l’atmosphère de composés organiques volatiles (COV) ou oxydes d’azote (NOx) ;
  • s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs de dépoussiérage.

Pour le secteur des transports :

  •  réduire la production électrique à quai des navire

Aller plus loin

Liens utiles

Bloc Liens Utiles