Ensemble pour une île de santé

Semaine européenne de la vaccination du 23 au 29 avril 2018

Actualité
Date de publication
Archivé
Visuel
Semaine européenne de la vaccination 2018
La Semaine européenne de la vaccination se déroule cette année du 23 au 29 avril 2018. Le thème retenu en France est la vaccination du nourrisson. De nombreuses actions pour sensibiliser et informer la population sont organisées en Corse.
Corps de texte

La Semaine européenne de la vaccination constitue un temps fort pour rappeler les bénéfices des vaccinations. Coordonnée en France par le ministère chargé de la santé et Santé publique France, elle est mise en œuvre dans les régions par les agences régionales de santé. Dans le contexte d’élargissement des vaccinations obligatoires du nourrisson, les pouvoirs publics et leurs partenaires sont pleinement mobilisés avec les professionnels de santé et de la petite enfance pour répondre aux interrogations de la population. Cette année, le thème est celui des vaccinations du nourrisson. Pour faire vivre l’événement, l’ARS de Corse et l'IREPS et de nombreux partenaires organisent des actions à destination du grand public, des professionnels de santé et de la petite enfance.

En première ligne pour répondre aux interrogations des parents, les professionnels de santé et de la petite enfance sont des relais essentiels pour rappeler que les vaccinations protègent la santé des enfants. C’est pourquoi l’ARS met à disposition des outils d’informations pédagogiques pour accompagner les professionnels dans leur pratique. 

Une couverture vaccinale du nourrisson insuffisante 
En Corse en 2017, les couvertures vaccinales du nourrisson sont élevées pour les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP), la coqueluche et l'Haemophilus influenzae b. En revanche, elles sont insuffisantes pour certaines vaccinations. Ainsi, les couvertures vaccinales à l’âge de 2 ans pour la vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) et le méningocoque C sont respectivement de 86 % (2 doses) et 68 %. L’épidémie de rougeole qui touche la France depuis novembre 2017 rappelle ainsi combien une couverture vaccinale de 95 % à 2 ans pour les deux doses de vaccin est nécessaire pour interrompre la circulation du virus.

Vaccinations obligatoires : ce qu’il faut savoir

  • 11 vaccinations sont obligatoires depuis  1er janvier 2018. Ces vaccinations obligatoires sont exigibles pour l’entrée en collectivité pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.
  • Ces 11 vaccinations figuraient déjà dans le calendrier vaccinal avant 2018 et  au moins 70 % des enfants recevaient déjà ces 10 injections avant l’âge de 2 ans. 
  • 10 injections suffisent pour couvrir les 11 vaccinations obligatoires du nourrisson.
  • Les injections peuvent être effectuées en 6 rendez-vous, à partir de 2 mois et jusqu’aux 18 mois de l’enfant 

 

Source de la vidéo

animation montrant les bénéfices de la vacciantion

Aller plus loin

Qu'est-ce que la vaccination et comment fonctionne-t-elle?

La vaccination est un geste de prévention simple et efficace. Elle permet d’éviter pour soi et les autres des maladies infectieuses graves ou entraînant d’importantes complications. Son bénéfice est double : elle permet de se protéger individuellement et de protéger son entourage, notamment les personnes les plus fragiles telles que les nouveau-nés, les femmes enceintes, les personnes malades ou immunodéprimées et les personnes âgées. La vaccination participe à renforcer l’immunité de groupe (protection collective) et, à ce titre, s’apparente à un véritable geste citoyen.

Le principe de la vaccination peut se résumer en trois étapes :

  1. Un microbe inactif ou très affaibli est introduit dans le corps ;
  2. En réaction à cette stimulation, le corps produit des défenses appelées anticorps ;
  3. Si l’organisme entre plus tard en contact avec le "vrai" microbe, les anticorps agiront et permettront au corps de se défendre pour empêcher la maladie de se développer.