Solutions hydro-alcooliques : attention aux projections

Actualité
Date de publication
Visuel
Les parents ne doivent pas laisser les jeunes enfants utiliser ou jouer avec les distributeurs de solutions hydro-alcooliques.
Si un enfant reçoit une projection dans le yeux, il faut rincer immédiatement l’œil pendant une quinzaine de minutes sous un filet d’eau.
Corps de texte

Entre le 11 mai et le 24 août 2020, les Centres antipoison ont enregistré 63 cas de projection de solution hydro-alcoolique (SHA) ayant entraîné des troubles oculaires (rougeur, douleur, inflammation, sensibilité accrue à la lumière…) chez des jeunes enfants. Les projections accidentelles ont eu lieu dans un magasin ou un centre commercial pour 75 % des cas. Elles ont conduit à une prise en charge aux urgences pour un enfant sur cinq. Deux cas d’atteinte de la cornée réversible après traitement ont été signalés, et plus d’une dizaine d’enfants ont dû être pris en charge dans des services d’ophtalmologie pour des lésions oculaires sévères avec difficulté de cicatrisation. Au moins deux d’entre eux ont dû être opérés sous anesthésie générale.

La Direction générale de la santé et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) émettent des recommandations pour prévenir ces accidents.

Les parents ne doivent pas laisser les jeunes enfants utiliser ou jouer avec les distributeurs de SHA, en particulier ceux actionnés avec une pédale ou automatiques. C’est à l’accompagnateur de verser la solution dans sa paume et de l’appliquer ensuite sur les mains de l’enfant. En cas de projection accidentelle, il faut rincer immédiatement l’œil pendant une quinzaine de minutes sous un filet d’eau. « Le retard au rinçage est très préjudiciable et en cause dans les lésions sévères », insistent les experts. Si la douleur persiste malgré tout, il est conseillé de consulter un ophtalmologue ou d’appeler un centre antipoison. Mais attention : en raison de l’effet « anesthésiant » du SHA, la douleur peut s’estomper après quelques heures même si les lésions oculaires sont importantes.