Ensemble pour une île de santé

Troubles envahissants du comportement : une démarche innovante

Communiqué de presse
communiqué de presse
Visuel
Les signataires de la convention
Le conseil départemental de Corse du Sud, l’académie de Corse et l’agence régionale de la santé de Corse, ont signé, le mardi 19 septembre, une convention de coopération pour la mise en en place d’une démarche innovante pour la scolarisation des enfants présentant de troubles envahissants du développement, dont l’autisme.
Corps de texte

La scolarisation des enfants en situation de handicap en milieu ordinaire constitue un enjeu de société majeur. Il s'agit non seulement d'offrir la possibilité à ces enfants de suivre des apprentissages adaptés à leurs besoins et potentialités mais aussi d'évoluer au contact d'autres enfants, dans une logique d’inclusion.

Dans ce cadre, le Département de Corse du sud, l’Académie de Corse et l’Agence régionale de Santé de Corse ont souhaité développer une démarche innovante en matière de prise en charge des enfants présentant de troubles envahissants du développement, dont l’autisme.

Cette expérimentation concernera l’ensemble des classes spécialisées et proposera une méthode innovante en matière de formation continue des enseignants spécialisés qui interviennent auprès d’enfants et adolescents présentant des troubles envahissants du développement, dont l’autisme.

 

Une première en France : l’utilisation du phoque PARO auprès d’enfants souffrant de troubles du spectre autistique

L’ARS de Corse financera à hauteur de 32 000 € l’achat du matériel pédagogique. 3 phoques PARO et 30 tablettes numériques équipées du programme PiktoPlus seront ainsi mis à disposition au sein des 3 ULIS du département de la Corse du Sud. L’utilisation du robot PARO auprès d’enfants en situation de handicap constituera une première en France.

Le phoque PARO, expérimenté avec succès depuis plus de 20 ans auprès des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer, a également été expérimenté à Boston dans une école spécialisée dans la prise en charge des enfants autistes, avec des résultats très concluants sur le rôle de Paro comme facilitateur de la communication sociale pour les jeunes enfants.

L’utilisation du robot a pour but de créer une interaction entre PARO et les enfants à travers une stimulation de l’activité sociale et individuelle, du langage, de l’expression émotionnelle, de l’attention.

Déjà utilisé dans des EHPAD de l’île, PARO sera, grâce à la mobilisation du conseil départemental de Corse du sud, du rectorat et de l’ARS de Corse pour la 1ère fois en France utiliser auprès des enfants souffrant de troubles du spectre autistique en Corse.

Programme PiktoPlus (qui sera utilisé sur 30 tablettes)

PiktoPlus est conçu pour les personnes ayant des problèmes de communication, enfants comme adultes, atteints d’autisme, de paralysie cérébrale, ou encore de trisomie 21. Les utilisateurs créent un avatar, et le reste des pictogrammes 3D s’adapte à l’aspect de l’avatar, de manière à ce que l’utilisateur s’identifie et puisse avoir un intérêt plus grand à apprendre et à communiquer, surtout pour les enfants ayant des difficultés de concentration et d’attention. L’application possède une bibliothèque de milliers de pictogrammes.

Si l’expérimentation est concluante, l’objectif est de doter l’ensemble des ULISS de Corse des mêmes outils pédagogiques innovants.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Contact

Contenu

Contact Presse :
Corinne Orsoni  : 04 95 51 99 32 corinne.orsoni@ars.sante.fr