Un troisième cas confirmé de Monkeypox en Corse

Communiqué de presse

L’ARS de Corse informe qu’un troisième cas d’infection par le virus Monkeypox (communément appelé la variole du singe) a été confirmé en Corse ce weekend.

Il s’agit d’une personne qui a été exposée au virus hors de Corse.

Cette personne s’est immédiatement isolée dès l’apparition des premiers symptômes et a pris contact avec son médecin qui a suivi la procédure en lien avec l’Ars de Corse.

Elle ne présente aucun signe de gravité.

 

L’enquête épidémiologique a confirmé l’absence de personne en contact étroit avec ce patient.

 

L’ars rappelle qu’à ce jour aucune chaine de transmission n’a été mise en évidence en Corse (les 3 cas confirmés ont contracté le virus sur le continent). 

 

Les vaccins contre la variole permettent de prévenir l’apparition de la maladie ou de limiter sa sévérité.

En Corse, depuis début juillet 2022, 14 personnes ont reçu une dose de vaccin.

La vaccination est recommandée aux groupes de personnes les plus exposés au virus :

 

  • les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et rapportant de multiples partenaires et les personnes trans multipartenaires,
  • les personnes en situation de prostitution,
  • les professionnels exerçant dans les lieux de consommation sexuelle.

 

Les coordonnées des centres de vaccination sont accessibles sur www.sante.fr/monkeypox

Si vous pensez avoir été en contact avec un cas confirmé de la variole du singe:

    • isolez-vous, évitez tout relation sexuelle et contactez votre médecin
  • vérifiez régulièrement votre état cutané (y compris zone génitale) et soyez réactif en cas de symptômes, en particulier si vous faites partie d’un groupe dit à risque (partenaires sexuels multiples).

 

Une ligne téléphonique, "Monkeypox Info Service", est mise en place par Santé publique France au 0 801 90 80 69, 7 jours sur 7, de 8h à 23h, pour répondre aux interrogations des personnes potentiellement exposées.