Vous avez plus de 55 ans ? Avez-vous pensé à la vaccination ?

Communiqué de presse

La Corse présente un taux d’incidence plus faible que le reste du territoire. Pourtant, la détection de variants autres que le variant britannique et le maintien d’un niveau élevé d’hospitalisations montrent que le virus circule toujours activement dans l’île.
Pour freiner au maximum sa propagation et permettre d’envisager une saison estivale plus sereine, c’est maintenant qu’il faut agir.

Corps de texte

Continuer à respecter les mesures barrières bien sûr, mais profiter également de la possibilité ouverte à toute personne de plus de 55 ans de se faire vacciner.

Parmi ces personnes, celles exerçant des professions les exposant plus au virus que les autres sont prioritaires. Pour faciliter leur accès à la vaccination, des plages horaires leur seront réservées à partir des deux prochains week-ends et toute la semaine prochaine dans les centres de vaccination. Il est également possible pour les personnes de plus de 55 ans d’être vaccinées auprès de leur médecin traitant, infirmier, pharmacien ou service de médecine du travail.

Quelles sont les professions concernées ?

Sont éligibles à ce dispositif lorsqu’ils ont plus de 55 ans, les :

  • Enseignants, personnels non enseignants des écoles, collèges et lycées
  • Personnels des crèches, de la protection de l’enfance, de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ)
  • Policiers, gendarmes, personnels des douanes et personnels pénitentiaires, 
  • Conducteurs de bus, ferry et navette fluviale ;
  • Conducteurs et livreurs sur courte distance
  • Conducteurs routiers
  • Chauffeurs de taxi et de VTC
  • Contrôleurs des transports publics
  • Agents d’entretiens : agents de nettoyage, éboueurs, ramassage et tri des déchets
  • Agents de gardiennage et de sécurité
  • Salariés et chefs d’entreprises des commerces alimentaires : caissiers, employés de libre-service, vendeurs de produits alimentaires dont bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers, pâtissiers
  • Salariés des abattoirs et des entreprises de transformation de viande
  • Professionnels des pompes funèbres

Comment faire en pratique ?

Dès le week-end des 24 et 25 avril 2021, la semaine prochaine et le WE des 1er et 2 mai, les professionnels éligibles pourront bénéficier de créneaux « coupe file » dans certains centres de vaccination de Corse (liste disponible ici), sur présentation d’un justificatif (déclaration sur l’honneur, bulletin de salaire, carte professionnelle) .

Le jour du RDV, pensez à vous munir de votre carte vitale.

Pourquoi se faire vacciner ?

  1. Pour se protéger et faire barrière. Actuellement le virus est toujours présent en Corse. De plus, les cas autochtones de variants brésiliens ou sud-africains sont en augmentation.
  2. Pour éviter les formes graves et ainsi limiter la probabilité d’être hospitalisé. Aujourd’hui 1 hospitalisation sur 2 nécessite une prise en charge en soins critiques ou réanimation. Ce sont donc des hospitalisations longues qui nécessitent dans la plupart des cas une rééducation à la sortie de l’hôpital. La vaccination permet d’éviter ces situations.
  3. Pour retrouver une vie « normale ». Dans l’attente de l’immunité collective, pouvoir vivre avec le virus, c’est notamment par les mesures barrières et la vaccination, limiter la circulation virale et protéger le système de santé en sortant du plan blanc régional et des déprogrammations.
  4. Pour protéger votre entourage. La Covid -19 est une maladie très contagieuse, et encore plus depuis l’apparition des variants. Sans l’empêcher totalement, la vaccination permet de limiter la transmission du virus. Donc en étant vacciné, vous vous protégez, et vous protégez les autres.
  5. Pour atteindre l’immunité collective. Lorsqu'un nombre suffisant de personnes sera vacciné contre la Covid-19, sa propagation deviendra difficile, car il n'y aura plus suffisamment de personnes à infecter. C'est ce que l'on appelle l'immunité collective.
  6. Parce ce que j’exerce une profession plus exposée au virus
  7. Parce que la Corse compte 49 544 personnes en affection de longue durée de plus de 55 ans et si vous êtes l’une d’entre elles, vous vacciner, c’est vous protéger d’une forme grave.
  8. Parce que vous êtes aidant familial d’une personne immunodéprimée, âgée ou en situation de handicap.