Le projet territorial de santé mentale (PTSM) pour la Corse

Article
Homme accablé la tête dans les mains
Crédit : Fotolia

La loi de modernisation du système de santé a reconnu le caractère transversal de la politique de santé mentale et de l’organisation de la psychiatrie en instaurant les PTSM. L’objectif est d’améliorer l’accès des personnes concernées à des parcours de santé et de vie de qualité, sécurisés et sans rupture. Par arrêté du 7/12/2020, la directrice générale de l’ARS a adopté le PTSM pour la Corse

Un réseau de partenaires engagés autour du projet territorial de santé mentale pour la Corse

Le projet territorial de santé mentale est construit à partir d’un diagnostic territorial partagé, élaboré par les acteurs intervenant dans ces parcours et mis en œuvre par ceux-ci, permettant l’identification des points de rupture. Ainsi, depuis deux ans, l’ARS de Corse a associé les représentants des usagers, les professionnels et les établissements de santé, les établissements et services sociaux et médico-sociaux, les organismes d'assurance maladie, les établissements publics de l'Etat concernés, les collectivités territoriales, ainsi que les acteurs des contrats locaux de santé (CLS) et les conseils locaux de santé mentale (CLSM). 

Les travaux ARS-Collectivité de Corse, menés  dans le cadre de la stratégie de  prévention et de protection de l’enfance (Adrien Taquet),  ont été intégrés à ce diagnostic territorial, au regard des enjeux de la périnatalité.

La présentation aux conseils territoriaux de santé et à la conférence régionale de la santé et de l’autonomie (CRSA) a apporté un éclairage complémentaire vis-à-vis :

  • du rôle du conseil local en santé mentale comme un lieu de concertation et de coordination entre les élus locaux d’un territoire, les services de psychiatrie publics, les usagers et les aidants.
  • du comité de suivi du PTSM qui participe au suivi et restitue annuellement l’état du développement du PTSM.
  • de l’importance des maladies neurodégénératives
  • de la valorisation de l’offre disponible dans le cadre du plan autisme et pour les personnes en situations de handicap psychique
  • de l’importance de la réhabilitation psychosociale afin de rendre la position du patient en sujet /citoyen, éviter la marginalisation et proposer des accompagnements aux patients à chaque étape de leur parcours.

Ces temps d’échanges ont également permis de partager le constat de la nécessité d’une adaptation de l’offre de soins aux besoins émergents et d’intégrer le rôle accru des coopérations dans l’amélioration des parcours des personnes et de leurs aidants.

S’intégrant dans le parcours «  psychiatrie et santé mentale » du projet régional de santé, le PTSM constitue la feuille de route de la communauté psychiatrique de territoire pour la Corse.

Consultez ci-dessous le PTSM pour la Corse

Aller plus loin

Contact

Dr Jean-Louis Wyart
Directeur de la santé publique
jean-louis.wyart@ars.sante.fr