Ensemble pour une île de santé

Légionelles et prévention de la légionellose

Article
Visuel
image douche légionelles
Les légionelles sont des bactéries présentes naturellement dans les eaux, qui se multiplient dans les eaux tièdes. Par inhalation (ex. aérosols ou microgoutelettes issus des vapeurs de douche), elles se répandent à l'intérieur des poumons et y prolifèrent. Les actions de prévention concernent principalement la conception et l’entretien des installations d’eau chaude sanitaire.
Corps de texte

L’urbanisation, les progrès technologiques ont donné la possibilité à cette bactérie de se développer par l'intermédiaire d'équipements tels que des douches, des humidificateurs, des bains à remous, bains bouillonnants et autres équipements de balnéothérapies, ou encore des tours aéro-réfrigérantes, elles prolifèrent dans les eaux stagnantes lorsque la température est située entre 25 et 45°C.

Ces équipements, présents au domicile ou dans les établissements recevant du public, peuvent constituer des installations à risque à l’origine de légionelloses.

Toutefois, cette infection n'étant pas contagieuse, des mesures simples de conception et de gestion de réseaux permettent d'éviter la présence de ces bactéries.

La sensibilisation de tous les partenaires de la veille sanitaire ainsi que la médiatisation autour de la légionellose ont été des facteurs déterminants dans l’amélioration de cette surveillance.

Il n'existe pas de transmission interhumaine, et boire l'eau du robinet n'induit pas de contamination.

Les conséquences sanitaires des expositions aux légionelles sont variées, à savoir :

  • une infection non-pulmonaire de type grippal, fièvre de Pontiac notamment, dont l'issue est généralement favorable,
  • une infection pulmonaire plus grave (pneumopathie sévère) : la légionellose maladie mortelle dans 11% des cas.

La légionellose présente une plus grande susceptibilité liée à l'âge et à des facteurs de risque comme le tabagisme. Elle concerne des personnes fragilisées par une immunodépression, une transplantation, un diabète ou une insuffisance cardiaque ou respiratoire chronique, mais aussi des personnes sans facteur de risque associé.

Cela concerne la mise en œuvre d'actions préventives à l’initiative des responsables des établissements recevant du public au niveau de la conception, l'entretien et la maintenance des installations de production d'eau chaude, basées sur le respect de 3 grands principes :

  • éviter la stagnation et assurer une bonne circulation de l'eau ;
  • lutter contre l'entartrage, la corrosion par une conception et un entretien adapté à la qualité de l'eau et aux caractéristiques de l'installation ;
  • maîtriser la température de l'eau dans les installations.

Les services Santé-Environnement de l’ARS de Corse mettent en œuvre des inspections régulières afin de prévenir les risques liés aux légionelles dans les établissements de santé ou accueillant des personnes âgées ou tous autres établissements recevant du public (Hôtel, campings, etc…).

La surveillance des cas de légionellose permet d'améliorer la prise en charge précoce des cas de légionellose et d'éviter l'apparition d'épidémies.

La surveillance de la légionellose est basée sur le système de la « Déclaration Obligatoire Cerfa 12202*02 » (Mettre le lien) qui a été institué en 1987, les cas sont signalés par le corps médical à la cellule régionale de veille et de sécurité sanitaires de l'ARS de Corse.

Une enquête épidémiologique est alors menée via un interrogatoire du cas et ou de ses proches sur ses activités et les lieux d'exposition potentielle fréquentés, de manière à tenter d'identifier la source d'exposition à l'origine de la contamination.