Ensemble pour une île de santé

Prévenir ou vivre avec une maladie cardiovasculaire

Article
Visuel
Professionnel prenant la tension d'un patient
Crédit : Phovoir
Certaines maladies peuvent être évitées, ou suivies de façon à éviter l’aggravation.
L’éducation thérapeutique du patient va aider le patient à mieux comprendre et gérer sa pathologie.
Corps de texte

Les organes cibles des maladies cardio-vasculaires sont le cœur, le cerveau, les poumons, le rein et les artères des jambes.

Les principales maladies cardiaques sont représentées par la maladie coronaire (qui affecte les artères du cœur), les maladies des valves cardiaques (valvulopathie), les maladies du muscle cardiaque (cardiomyopathie), les troubles du rythme cardiaque, les maladies vasculaires cérébrales, les maladies congénitales comme les malformations cardiaques et les artériopathies des membres inférieurs

Un risque élevé en Corse :

De 2010 à 2014, en Corse, l’ensemble de ces pathologies représente 40% patients en affection longue durée.

Quels sont les facteurs de risque ?

Hypertension artérielle, diabète, obésité, tabagisme, sédentarité peuvent entrainer ou aggraver une pathologie cardiovasculaire.

Comment se protéger ? 

Manger sainement : éviter le gras, salé, sucré. régime adapté en cas de pathologie avérée.

Bouger : activités physiques adaptées si la pathologie est déjà installée

S’arrêter de fumer

Limiter les boissons alcoolisées

Des programmes d’éducation thérapeutique sont possibles en Corse. Parlez-en avec votre médecin.