Ensemble pour une île de santé

Punaises de lit

Article
Visuel
logo punaise de lit
crédit image : © Vecteezy conception : Y. Le Guyader
Les punaises de lits ré-émergent en Corse depuis une dizaine d’années et impactent les établissements touristiques (refuges du GR, hôtels, gites, transports collectifs). Elles touchent toutes les catégories d’hébergement. La propreté d’un lieu ne garantit pas la protection contre les colonisations. La punaise de lit ne doit pas être un tabou, il faut libérer la parole, signaler, partager et agir.
Corps de texte

Les punaises de lit ne transmettent pas de maladie à l’homme mais sont responsables de nuisances parfois insupportables.

Elles sont sources de troubles psychologiques phobiques variés et traumatiques (isolement social, troubles du sommeil, fatigue, irritabilité, perte de confiance en soi).

Une anémie est également possible en cas d'infestation sévère.

Elles sont principalement connues pour les atteintes dermatologiques et allergiques qu'elles occasionnent allant de la simple piqûre à des manifestations généralisées pouvant s'apparenter à une urticaire. Des œdèmes de Quincke ont également été décrits.

Les piqûres sont le premier indice de présence des punaises. Situées généralement sur les parties découvertes du corps (main, bras, visage, jambes, etc.), elles ressemblent aux piqûres de moustique, se présentant parfois en ligne de 4 à 5 piqûres assez caractéristiques. Les démangeaisons causées par ces piqûres peuvent être importantes. Lorsqu'un établissement ou un logement est fortement infesté de punaises de lit, plusieurs lésions peuvent apparaître à plusieurs endroits sur la peau exposée lors du sommeil.

Pour prévenir et préserver  son environnement, il est conseillé de :

  • maintenir les lieux propres sans encombrement d’objets inutiles ;
  • passer régulièrement l’aspirateur ;
  • éviter de se procurer des vêtements, des meubles rembourrés ou des matelas d’occasion car ils peuvent être infestés par des punaises de lits ;
  • surveiller l’apparition de toute piqûre suspecte et consulter un médecin le cas échéant.

La lutte mécanique, c’est-à-dire sans utilisation d’insecticide, est fortement conseillée voire primordiale en première intention pour diminuer et supprimer au maximum le nombre de punaises de lit, et notamment dans le cas d’une primo-infestation.

Si vous continuez à voir des punaises de lits, contactez le service communal d’hygiène et de santé (SCHS Bastia et Ajaccio) ou un spécialiste de la lutte antiparasitaire. Ces professionnels adopteront des méthodes de lutte qui allient des techniques et produits efficaces. Ils pourront, mettre en œuvre, avec vous, une lutte dite directe (démontage et nettoyage du mobilier, du linge, et de la literie) afin de supprimer tout stade de développement de cet insecte.

Cette démarche sera couplée à une lutte indirecte (application d’un insecticide ciblant les insectes rampants en des points stratégiques : pieds du lit, plinthes, niches et fissures du mur, pourtour des fenêtres, seuils des portes, matelas) visant le contact avec l’insecte lors d’une sortie nocturne.

Après un épisode d’infestation en secteur sanitaire ou médico-social, l’établissement veillera à protocoliser la gestion d’un tel signalement, via l’équipe opérationnelle d’hygiène ou le référent qualité.

En cas d’infestation du logement (ou de suspicion), vous veillerez à prendre toutes dispositions pour ne pas coloniser vos affaires personnelles (attention à votre sac de soins, blouson, etc.). Pour une sécurité maximale, il est recommandé de déposer vos effets dans la baignoire ou la douche et de brosser la semelle de vos chaussures après le passage au domicile.

En tant que professionnel de santé, il vous est demandé de surveiller toute trace de piqûre suspecte. La prise de photographies pour une confirmation diagnostique est conseillée, après accord du patient.

Concernant Bastia et Ajaccio, l’évènement doit être signalé au service communal d’hygiène et de santé (SCHS Bastia : 04 95 55 97 60 – SCHS Ajaccio : 04 95 51 78 50).

Pour les autres communes et s’il s’agit d’un immeuble collectif, le maire peut être sollicité au vu de ses pouvoirs de police générale, conférés par le règlement sanitaire départemental (article 61).

Si le patient est suivi par une assistante sociale, il est aussi conseillé de la prévenir. S’il est âgé, il est préférable d’informer la famille.

Quelques conseils à dispenser à vos patients:

• maintenir le logement propre sans encombrement d’objets inutiles ;

• passer régulièrement l’aspirateur ;

• éviter de se procurer des vêtements, des meubles rembourrés ou des matelas d’occasion car ils peuvent être infestés par des punaises.

Vous devez aussi être acteurs pour la maîtrise de la prolifération des punaises :

  • signalez vos piqûres et l’infestation de vos affaires aux gestionnaires d’hébergement ;
  • une mise en quarantaine ou un traitement adapté pourront vous être proposés ;
  • dans votre sac à dos, compartimenter vos affaires dans des sacs poubelles biodégradables (« zone sale » / « zone propre ») ;
  • la nuit, utilisez des répulsifs corporels pour prévenir toute piqûre (liste consultable) ;
  • attention à placer vos sacs/bagages dans des lieux sûrs (en hauteur, salle de bain, etc.), les maintenir fermés et idéalement étanches, n’éparpillez pas vos vêtements ;
  • portez une vigilance aussi lors de vos trajets (trains, bateaux notamment) ;
  • au retour à domicile, il vous est recommandé de laver immédiatement vos affaires à 60 °C, ou de les placer au congélateur pendant au moins 48h à -20 °C ;
  • échangez avec les autres randonneurs et les hébergeurs sur cette problématique.

 

 

badge randonneur "ma rando corse dans punaise de lit"
badge randonneur "ma rando corse dans punaise de lit"