Reconnaître une bronchiolite

Article
Visuel

La bronchiolite du nourrisson est une infection virale aiguë et contagieuse qui touche les bronchioles (petites bronches). Malgré des symptômes impressionnants : toux, respiration rapide et sifflante, la bronchiolite est le plus souvent une maladie bénigne.

Corps de texte

Corse: épidémie en cours

Source de la vidéo

Qu’est-ce que la bronchiolite ?

La bronchiolite aiguë : une maladie virale du nourrisson

La bronchiolite est une infection virale respiratoire aiguë atteignant les bronchioles (petites bronches). Elle survient chez les nourrissons de moins de 2 ans.

Elle se caractérise par un épisode de gêne respiratoire dont les signes sont une toux et une respiration rapide et sifflante. Souvent bénigne, sa phase aiguë dure en moyenne dix jours et les deux premiers jours nécessitent une surveillance importante du nourrisson.

Elle est due à un virus, le plus souvent le Virus Respiratoire Syncytial (VRS). Le virus provoque une inflammation des parois des bronchioles (les plus petites bronches) et une augmentation des sécrétions responsables d’un phénomène d’obstruction.

Des épidémies de bronchiolite chaque hiver

La bronchiolite est très contagieuse. Le virus présent dans la salive et les sécrétions du nez est transmis :

  • directement de personne à personne, par les sécrétions bronchiques (éternuements, postillons, toux, mouchage...) ou un contact entre personnes (baiser) ;
  • indirectement, par l'intermédiaire des mains ou d'objets souillés par la salive (jouets, linges de toilette, aliments ou boissons contaminés...)

La bronchiolite sévit sous forme d’épidémies en automne et en hiver fréquemment chez les nourrissons de 2 à 8 mois. Chaque année en France, près de 500 000 nourrissons de moins de deux ans sont atteints.

Les symptômes de la bronchiolite

La bronchiolite débute généralement par un simple rhume ou rhinopharyngite avec une légère fièvre.

Petit à petit, une toux sèche apparaît. Puis survient une gêne respiratoire qui se traduit par une respiration rapide et sifflante. À ce stade de la maladie, l'enfant peut avoir des difficultés à s'alimenter. Une surveillance accrue du nourrisson est nécessaire en début de bronchiolite.

Les symptômes s’atténuent en quelques jours et l'enfant guérit en 8 à 10 jours, mais une toux résiduelle peut persister une quinzaine de jours avant de disparaître.

Malgré des symptômes souvent impressionnants, la bronchiolite est une maladie bénigne. Cependant, les bébés de moins de 2 mois ou les nourrissons fragiles (nourrissons nés prématurément ou souffrant d'une maladie chronique) requièrent une surveillance attentive et dans certains cas, la bronchiolite impose l’hospitalisation du bébé.