Faire grandir la santé en Corse

Eaux conditionnées

Article
Visuel
image eau bouteille
Les eaux minérales naturelles, les eaux de source et les eaux rendues potable par traitement peuvent être conditionnées.
Ces eaux se distinguent par les exigences de qualité qu’elles doivent respecter et les traitements dont elles peuvent faire l’objet.
En Corse, trois eaux font l’objet d’un conditionnement : deux eaux minérales naturelles (Orezza et Zilia) et une eau de source (Saint Georges).
Corps de texte

Une eau minérale naturelle est une eau microbiologiquement saine, provenant d’une nappe ou d’un gisement souterrain exploité à partir d’une ou plusieurs émergences naturelles ou forées constituant la source.

Elle témoigne d’une stabilité de ses caractéristiques essentielles, notamment de sa composition et de sa température à l’émergence, qui n’est pas affectée par le débit de l’eau prélevée.

Elle se distingue des autres eaux destinées à la consommation humaine par sa nature (teneur en minéraux, oligo-éléments ou autres constituants) et sa pureté originelle.

L’eau minérale naturelle peut se voir reconnaitre des propriétés favorables à la santé par l’Académie Nationale de Médecine en vertu de sa composition stable en minéraux et oligo-éléments.

Une eau de source est une eau microbiologiquement saine, provenant d’une nappe ou d’un gisement souterrain exploité à partir d’une ou plusieurs émergences naturelles ou forées constituant la source.

A la différence d’une eau minérale, sa teneur en minéraux et oligo-éléments n’est pas toujours stable et elle ne peut se voir reconnaître des propriétés favorables à la santé.

Une eau rendue potable par traitement est une eau, autre qu’une eau minérale ou de source, qui répond aux critères de potabilité. Elle est susceptible de subir un grand nombre de traitements pour répondre à cette contrainte, contrairement aux eaux minérales et de source pour lesquelles les traitements physico-chimiques sont limités et les traitements de désinfection interdits.

L’exploitation d’une eau minérale naturelle, d’une eau de source et d’une eau rendue potable par traitement à des fins de conditionnement doit faire l’objet d’une autorisation délivrée par le représentant de l’Etat dans le département.

L’instruction de ces dossiers, dont le contenu diffère selon l’appellation choisie, est confiée à l’Agence Régionale de Santé et doit permettre notamment de vérifier : la qualité des eaux, le fonctionnement hydrogéologique de l’aquifère, les mesures de protection de la ressource, les conditions d’exploitation et de surveillance à mettre en place ainsi que les mentions d’étiquetage retenues.

Afin de vérifier la qualité des eaux, un contrôle sanitaire est organisé par l’Agence Régionale de Santé de Corse. Ce programme d’analyses prévoit des prélèvements d’eau à la ressource, en production et lors du conditionnement de l’eau.

Les prélèvements et analyses sont réalisés par les laboratoires de l’Office d’Equipement Hydraulique de la Corse et du Conseil Départemental de la Corse du Sud avec une fréquence définie par la réglementation en fonction des volumes de production.

Parallèlement à ce contrôle, chaque exploitant doit mettre en place une surveillance permanente de la qualité de l’eau dont les résultats sont transmis à l’autorité sanitaire.

  • Les eaux d’Orezza

L’eau d’Orezza est une eau minérale naturelle gazeuse riche en fer et en manganèse dont la source se trouve sur la commune de Rapaggio en Haute-Corse.

Afin de permettre sa mise en bouteille, l’eau doit faire l’objet d’un traitement qui se décline de la façon suivante : Extraction du gaz carbonique (phase de dégazage) – Elimination du fer et de manganèse (oxydation puis filtration) – Regazage lors de la mise en bouteille par injection du gaz extrait lors de la première opération.

  • Les eaux de Zilia

L’eau de Zilia est une eau minérale naturelle faiblement minéralisée dont la source se trouve sur la commune de Zilia en Haute-Corse.

L’eau ne subit aucun traitement avant sa mise en bouteille à l’exception de la production d’une petite quantité d’eau gazeuse pour laquelle il est procédé à un ajout de gaz carbonique.

 

  • Les eaux de Saint Georges

L’eau de Saint Georges est une eau de source faiblement minéralisée, captée à partir d’une source artésienne située sur la commune de Grosseto-Prugna en Corse du Sud.

L’eau ne subit aucun traitement avant sa mise en bouteille.

Aller plus loin

Contact

Contenu

Corse-du-Sud Jean-Dominique Chiappini - jean-dominique.chiappini@ars.sante.fr 04.95.51.99.58

Haute-Corse Jean-Pierre Alessandri - jean-pierre.alessandri@ars.sante.fr 04.95.38.68.25